27.04.2024

Lamentations des hommes

Marc-Antoine Charpentier
samedis aux Théâtres . opéra . Grand Théâtre
Lamentations des hommes (c) Olivier LDP
Lamentations des hommes (c) Olivier LDP
Lieu Grand Théâtre / Studio
Langue
chants en latin
Durée
environ 1h15 (pas d'entracte)

Les Lamentations du Prophète Jérémie, contenues dans l’Ancien Testament, pleurent la destruction du Temple de Jérusalem par les Babyloniens six siècles avant Jesus-Christ.
Elles passent plus de dix siècles plus tard de la liturgie juive à la tradition chrétienne en prenant place dans l’office de la Semaine Sainte.

Les « offices de ténèbres », qui les mettent en musique ont particulièrement marqué la vie religieuse tout au long du Grand siècle : des 600 couvents parisiens aux abbayes de toutes les provinces du royaume, en passant par certaines paroisses, le clergé profite de cet extraordinaire cérémonial pour marquer les âmes. Le rite marque d’abord par l’obscurité progressive qui en vient à le conclure, au fil de l’extinction des cierges. Laissant progressivement de côté l’austère plain-chant, les compositeurs imaginent alors de sublimes polyphonies prenant le plus souvent place dans les couvents, donc à voix égales. Leur écriture procure une forme d’envoûtement, d’abord lié à la structure du texte et au fait qu’il soit ponctué de lettres hébraïques, sur les longues vocalises.

Charpentier est le compositeur de cette époque qui a fourni le plus de leçons de ténèbres. Son style y varie clairement selon les contextes : des ornementations florissantes de l’Abbaye-aux-bois, jusqu’à la splendide gravité des Leçons pour les Jésuites de ce concert, la musique y est toujours d’une profondeur et d’une ferveur inouïes…

Distribution

Direction musicale
Daucé Sébastien
Avec 8 chanteurs et 6 instrumentistes
Semerad Vojtech, Perez Muino André, Rodriguez Randol, Mouaïssia Jordan, Bazola Etienne, Châlon Lysandre, Linon Béatrice, Monteiro Paul, Perret Lucile, Bertaud Matthieu, Broutin Gauthier, Vialle Mathilde, Roussel Thibaut, Daucé Sébastien

Partager

événement suivant
The Confessions
The Confessions The Confessions