30.10

Charge d’âme

théâtre . Théâtre des Capucins
Charge d’âme
Lieu Théâtre des Capucins
Durée
1h45 (pas d'entracte)
Introduction
Introduction par Sophie Bricaire et Pauline Labib-Lamour une ½ heure avant la représentation (FR).

mentions spécifiques

âge recommandé
effets stroboscopiques
son fort
fumée

Charge d’âme, projet retenu dans le cadre de la résidence Capucins Libre, est une pièce effrénée de science-fiction, librement inspirée du roman du même titre de Romain Gary, qui nous parle de la place de l’homme dans le monde de demain.

Charge d’âme

2030. Crise énergétique. En France, le laboratoire du génie de la physique Marc Mathieu développe une solution dans le plus grand secret: le «carburant avancé», émission d’énergie post mortem saisie par des capteurs et mise dans des piles. Cette source d’énergie est propre, gratuite et durable. Mais son exploitation se heurte à des obstacles techniques et surtout humains: l’opinion publique, encore empreinte de convictions sur l’existence de l’âme, n’est pas prête.

Autour du laboratoire, un réseau souterrain composé d’élus, d’industriels, de religieux et d’activistes s’interroge. Peut-on se priver de cette énergie? Faut-il autoriser l’homme à se recycler? Au centre de cette vertigineuse spirale du doute, il y a Marc Mathieu, homme de Vitruve des temps modernes, qui tient le monde dans ses mains, mais dont l’humanisme n’a plus rien d’évident.

Autrices et metteures en scène, Sophie Bricaire et Pauline Labib-Lamour souhaitent conduire les spectateurs.trices à questionner leur rapport à la science, à la spiritualité, à l’environnement, ou encore à la notion de progrès.

Spectacle finaliste du Prix Théâtre 13 / Jeunes metteurs en scène

Distribution

Texte & mise en scène
Sophie Bricaire & Pauline Labib-Lamour
Très librement inspiré du roman
Charge d’âme de Romain Gary (Éditions Gallimard, 1978)
Lumières
Jeanne Guillot
Scénographie
Sophie Echène
Conception sonore
Thomas Najnudel
Costumes
Sophie Bricaire & Pauline Labib-Lamour
Avec e.a.
Lucie Brandsma, Théo Kerfridin, Laurent Prache, Pauline Vaubaillon
Production
Compagnie Espère un peu
Avec le soutien de
la Villa mais d’ici, d’Hemisfair & des Théâtres de la Ville de Luxembourg dans le cadre de la résidence de fin de création Capucins Libre

Partager

événement suivant
Ursonate
Ursonate Ursonate