17.04.2024 - 19.04.2024

Dom Juan

théâtre . Grand Théâtre
Dom Juan
(c) Arnaud Bertereau
Lieu Grand Théâtre
Langue
En français
Durée
2h40 (pas d'entracte)
Introduction
Introduction par Monsieur Ian De Toffoli ½ heure avant chaque représentation (FR).

mentions spécifiques

âge recommandé
effets stroboscopiques

Dom Juan
MOLIÈRE

En raison de l’indisponibilité du comédien qui joue le rôle de Dom Juan (Radouan Leflahi), l’équipe artistique du spectacle a le regret de vous annoncer qu’elle ne pourra malheureusement pas assurer les représentations de Dom Juan mis en scène par David Bobée les 17, 18 & 19 avril 2024 à 20h00 au Grand Théâtre.

L’équipe artistique en est sincèrement désolée et espère pouvoir retrouver son public luxembourgeois au cours de la saison prochaine pour laquelle de nouvelles dates ont déjà été trouvées, à savoir les 25, 26 et 27 septembre 2024 au Grand Théâtre. Les tickets pour les nouvelles dates seront disponibles lors de l’annonce de la nouvelle saison 24·25.

 

En montant ce grand classique de Molière qu’est Dom Juan, David Bobée, directeur du Théâtre du Nord, poursuit son travail de revisitation des grandes figures littéraires, historiques, ou mythologiques, comme avec Peer Gynt, que le public luxembourgeois a pu voir au cours de la saison 18 • 19.

La mise en scène de David Bobée cherche à répondre à une question brûlante qui anime le débat public : faut-il déboulonner les statues dont les histoires nous encombrent ? Faut-il réécrire les textes du répertoire, ou décider de ne plus les monter ? En effet, le personnage de Dom Juan est tour à tour classiste, sexiste, glottophobe, dominant... Mais le parti pris de David Bobée est de mettre en scène cette histoire, pour mieux la contextualiser, et en donner une lecture critique, et peut-être in fine pour mieux symbo-liquement déboulonner lesdites statues.

Dom Juan est un salaud, c’est aussi un héros. Ce type de figure dont la stature nourrit encore notre imaginaire, se doit d’être traîtée avec toute la complexité qu’elle mérite. Dans un cimetière d’immenses statues déboulonnées, tombées de leur piédestal, Dom Juan est incarné par Radouan Leflahi qui, avec Peer Gynt, aura su prouver qu’on peut être, en scène, un vaurien admirable. Il s’agit d’une lecture politique de cette œuvre, mais qui ne taira pas pour autant les qualités de sa narration.

« Ce Dom Juan onirique et flamboyant est un grand festin populaire qui remet au goût du jour l’esprit de Molière, son rire et son mystère. »
Phillippe CHEVILLEY
art & culture

Distribution

Adaptation et mise en scène
David Bobée
Dom Juan
Radouan Leflahi
Sganarelle
Shade Hardy Garvey Moungondo
Elvire
Nadège Cathelineau
Dom Carlos
Nine d’Urso
Gusman, Dom Alonse
Orlande Zola
M. Dimanche, Le pauvre
Grégori Miège
Dom Louis
Catherine Dewitt
Charlotte, un spectre
XiaoYi Liu
Pierrot, Mathurine, La Ramée, Le Commandeur
Jin Xuan Mao
Scénographie
David Bobée et Léa Jézéquel
Lumière Stéphane
Babi Aubert assisté de Léo Courpotin
Vidéo
Wojtek Doroszuk assisté de Fanny Derrier
Musique
Jean-Noël Françoise
Costumes
Alexandra Charles assistée de Maud Lemercier
Construction décor et réalisation costumes
Les ateliers du Théâtre du Nord
Assistanat à la mise en scène
Sophie Colleu et Grégori Miège
Production
Théâtre du Nord, CDN Lille Tourcoing-Hauts-de-France
Coproduction
Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; TANDEM Scène nationale d’Arras - Douai ; La Villette – Paris ; Equinoxe - Scène Nationale de Châteauroux ; Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production ; Le Phénix scène nationale de Valencienne Pôle Européen de Création ; La Comédie de Clermont-Ferrand, Scène Nationale ; Créteil – Maison des Arts ; Le Quai - CDN Angers Pays de la Loire ; Théâtre des Salins - Scène Nationale de Martigues ; Scènes du Golfe Théâtres Arradon - Vannes
Avec le dispositif d’insertion de l’
École du Nord, soutenu par la Région Hauts-de-France et le Ministère de la Culture
Avec la participation artistique du
Jeune Théâtre National
Ce spectacle aborde différentes situations de violences (notamment sexuelles) qui peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Partager

événement suivant
Eun-Me Ahn
Eun-Me Ahn Eun-Me Ahn