Zu unseren Brüdern, zu unseren Schwestern

Image header
Image
zu
Teaser

Ce projet opératique conçu et mis en scène par Stéphane Ghislain Roussel est pensé comme un diptyque.

Body

La première partie est assurée par la création mondiale En vertu de…, pièce qui, sur une composition d’Eugene Birman interprétée par l’Orchestre de Chambre du Luxembourg sous la direction musicale de Corinna Niemeyer, interroge le sens actuel de la Constitution européenne en regard de la montée des extrémismes dans différents pays de l’UE.

Le deuxième volet est constitué de l’opéra de chambre Der Kaiser von Atlantis de Viktor Ullman, composé en 1943 au Camp de concentration de Theresienstadt, mais dont la première n’aura lieu qu’en 1975, puisque suite à la générale, les autorités interdiront le spectacle. L’Empereur Overall est interprété par le même soliste, Michel De Souza, originaire du Brésil, vivant à Luxembourg, qui tient le discours dans la première partie, comme s’il s’agissait d’un même personnage déplacé dans le temps, montrant ainsi qu’il n’y a qu’un pas entre les troubles de la démocratie et la dérive autoritaire.

Date de fin