TABLES RONDES

TABLES RONDES

Utopies et palabres


L’artiste plasticien, metteur en scène de théâtre et réalisateur de films allemand Christoph Schlingensief (1960 – 2010) était un provocateur de génie et un utopiste. Il croyait dans le pouvoir du peuple et imaginait les actions les plus folles pour montrer la force qui réside dans le geste commun. Un de ses derniers grands projets avant sa mort, qui lui tenait particulièrement à coeur, fut l’inauguration du chantier de l’Operndorf Afrika à Ouagadougou, au Burkina Faso. Conçu par l’architecte Diébédo Francis Kéré, ce village construit en plusieurs étapes sur un terrain de vingt hectares comprend une école, un hôpital et des logements pour enseignants, artistes et collaborateurs – et accueillera, à terme, un palais des festivals en son centre. Mais déjà maintenant, l’Operndorf est plein de vie, le rire des enfants venus des alentours pour suivre l’école serait déjà un opéra en soi avait dit Schlingensief. Des résidences d’artistes, des cours de théâtre et un festival de films pour enfants animent en permanence ce village artistique. Depuis la mort de Christoph
Schlingensief, sa veuve, la scénographe, costumière et artiste Aino Laberenz dirige la Fondation qui préside le projet, souvent critiqué comme étant une tentative de colonialisme culturel. Il n’en est rien, répondent les fondateurs, il s’agirait aussi d’« apprendre de l’Afrique » (« Von Afrika lernen »), définissant l’Operndorf plutôt comme une collaboration entre l’Europe (dont provient une grande partie des dons) et le Burkina Faso.

À quelque 500 kilomètres de là, à Niamey au Niger, le Luxembourg collabore, via l’asbl Fundamental présidée par Steve Karier, au projet de conception d’un centre culturel, le Centre Alfred Dogbé. La construction de ce complexe conçu par l’architecte Diane Heirend est également évolutive et s’organise dans le respect des traditions et matériaux locaux – autour d’un gao, dans l’ombre duquel se retrouvent les villageois et les artistes pour échanger des palabres. Il n’en va pas autrement à l’École des Sables que la danseuse et chorégraphe Germaine Acogny a fondée en 1998 déjà à Dakar au Sénégal et qui forme des danseurs de haut niveau – et donne aussi du travail à beaucoup de villageois. Il est beaucoup question ici d’« économie relationnelle » et d’« Afrotopia » (Felwine Sarr).

Dans deux tables rondes, nous discuterons de cet échange entre l’Europe et l’Afrique, de formation et d’émancipation. Et ce non seulement sur le continent africain, mais aussi en Occident, où les afro-descendants revendiquent un vrai partage des scènes, une véritable reconnaissance de leur talent au-delà de leur couleur de peau. Les scènes européennes et américaines sont loin d’être représentatives de la diversité qui règne dans la société.
Après les féministes et les militants LGBTIQ+, le mouvement Black Lives Matter a amplifié les revendications de traitement égalitaire, de respect et de partage. Et ce aussi bien en ce qui concerne les histoires qui sont racontées sur scène que ceux qui les incarnent, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs.Ou, pour le dire avec le professeur d’histoire Pap Ndiaye : « Si l’on veut déracialiser la société, il faut bien commencer par en parler ».

AFRIQUE-EUROPE: ÉCHANGES SCÉNIQUES ET TRANSMISSIONS
En français & anglais avec traduction simultanée en français & anglais

Le 26 juin 2021 à 15h00 au Grand Théâtre

Durée 1h30 (pas d’entracte)

Intervenants
Steve Karier (comédien, président de l’asbl Fundamental, Luxembourg, qui collabore avec l’Arène Théâtre / Centre Alfred Dogbé à Niamey, Niger)
Bronwyn Lace (co-director for The Centre For The Less Good Idea)

Modératrice
Josée Hansen (journaliste et autrice indépendante)

DIFFICLE DIVERSITÉ : DE LA REPRÉSENTATIVITÉ DANS LE SPECTACLE VIVANT
En français

Le 5 juillet 2021 à 19h00 au Grand Théâtre

Intervenantes
Jennifer Lopes Santos (représentante Finkapé)
Céline Camara (comédienne et formatrice)

Modératrice
Josée Hansen (journaliste et autrice indépendante)

Entrée libre / Nombre de places limité /  Réservations auprès de luxembourgticket.lu / T. +352 4708951

Consultez la publication Cycle Afrique

[TICKETS]2021-06-26 15:00:00 30378+2021-07-05 19:00:00 30379