CAPUCINS LIBRE

CAPUCINS LIBRE

Dans le cadre du soutien à la création, les Théâtres de la Ville de Luxembourg ouvrent – à certains moments de la saison – les portes du Théâtre des Capucins à des créateurs.trices et collectifs d’artistes du spectacle vivant pour des résidences de création. Capucins Libre souhaite ainsi offrir un espace de liberté et un lieu des possibles aux compagnies et collectifs qui pourront bénéficier pour la dernière phase de réalisation de leur projet du plateau et des moyens techniques du Théâtre des Capucins ainsi que de l’aide et de l’expertise des équipes présentes sur place. Avec Capucins Libre, les Théâtres de la Ville entendent accompagner les artistes dans la réalisation d’un projet de création en leur offrant le temps, l’espace et le soutien nécessaires à sa concrétisation.

Capucins Libre est une résidence de fin de création qui donne lieu à une ou plusieurs représentations en sortie de résidence. Elle s’adresse aux artistes et collectifs d’artistes ayant déjà au préalable débloqué une partie des fonds pour la réalisation de leur projet (partenaires institutionnels, sponsors, aides de l’État…) et nécessitant, au-delà d’un apport financier, du temps sur le plateau et un soutien technique et administratif. Chaque résidence s’inventera avec les artistes accueilli.e.s et sera construite selon les besoins et les possibilités de chacun.
Si vous souhaitez présenter un projet pour une telle résidence, n’hésitez pas à nous écrire à lestheatres@vdl.lu

RÉSIDENCE DE CRÉATION AU STUDIO CHORÉGRAPHQUE
CHAPELLE SAINTE-MARIE D'ANNONAY 20-21

Le partenariat avec le Studio Chorégraphique Chapelle Sainte-Marie et Annonay Rhône Agglo, le Fonds culturel national et le TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois constitue un élément supplémentaire dans le grand projet d’échange, de transmission et de soutien à la création des Théâtres de la Ville de Luxembourg.

Le temps, l’espace et les moyens pour créer manquent souvent cruellement aux compagnies de danse. Dans un désir d’ouverture et de partage de cet outil de travail fabuleux que constitue le Studio Chorégraphique Chapelle Sainte-Marie, la Compagnie La Baraka y accueille toute l’année des artistes en résidence et offre un espace de création hors du commun aux compagnies  de danse venues d’horizons différents. Propice à l’inspiration, la Chapelle garantit un grand confort aux artistes invité.e.s et permet par le biais de répétitions ouvertes et de rencontres avec la population de démultiplier les échanges et les possibilités d’accès à la diversité artistique. Le programme «La Chapelle de la Danse» initié par la Compagnie La Baraka a pour particularité de proposer à la fois une résidence de création artistique au sein de La Chapelle et également de création technique au Théâtre des Cordeliers d’Annonay, en partenariat avec Annonay Rhône Agglo. Le lieu ouvre chaque année ses portes pour des résidences de création à des artistes faisant partie du réseau des partenaires de la Chapelle, à savoir le Théâtre national de la Danse de Chaillot, les Théâtres de la Ville de Luxembourg, le Fonds culturel national du Luxembourg et le TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois. Les différentes propositions d’artistes soutenu.e.s par les divers partenaires font ainsi de la Chapelle un haut lieu de la création chorégraphique.

Après Andrea Rama et sa compagnie Porson’s Khashoggi en 2018, Baptiste Hilbert, Catarina Barbosa et leur compagnie Cie AWA As We Are en 2019, la Chapelle Sainte-Marie et Annonay Rhône Agglo accueilleront cette saison Jill Crovisier et sa compagnie JC Movement Produc-tion pour bénéficier de cette résidence de création. Une avant-première du spectacle aura lieu à Annonay à la fin de la résidence le 3 novembre 2020 au Théâtre des Cordeliers. Le spectacle JINJEON, coproduit par les Théâtres de la Ville, sera présenté au Grand Théâtre les 2 et 3 décembre 2020.