#63 1669, TARTUFFE, LOUIS XIV ET RAPHAËL LÉVY
THÉÂTRE DES CAPUCINS | SALLE

#63 1669, TARTUFFE, LOUIS XIV ET RAPHAËL LÉVY

JACQUES KRAEMER

[FR] 1669, Tartuffe, Louis XIV et Raphaël Lévy est un projet d'écriture et de spectacle inspiré à Jacques Kraemer, fondateur en 1963 du Théâtre Populaire de Lorraine, par l'ouvrage de Pierre Birnbaum intitulé Un récit de « meurtre rituel » au Grand Siècle - L'affaire Raphaël Lévy 1969. (Éditions Fayard, 2009).

Metz, 1669. Raphaël Lévy, marchand de bestiaux des environs de Metz va être accusé de meurtre rituel, car un cavalier affirme avoir vu Raphaël Lévy avec un enfant sous le manteau, alors qu'il se rendait à Metz acheter un shofar et du vin pour célébrer le nouvel an juif. Soumis à la torture, jugé et conduit au bûcher le mythe des enfants sacrifiés réapparait, intact au moment même où s'achève la chasse aux sorcières. Alors que d'autres juifs de la communauté messine seront persécutés et emprisonnés un vent de folie souffle sur cette ville. Mais, ces juifs, ne devront leur salut que grâce à l'intervention de Louis XIV qui, bien qu'ayant tardé à réagir, empêchera un pogrom. Dans une Lorraine des frontières, au statut politique incertain, traversée sans cesse par des guerres et des famines, les fantasmes et les préjugés prennent ou reprennent le dessus dans ce siècle où s'affirment raison et science. Procès et puis long silence jusqu'à l'affaire Dreyfus, puis, à nouveau effacement de la mémoire...

Après Histoires de L'Oncle Jakob, Le Juif Süss, Le Golem et Le Home Yid Jacques Kraemer poursuit ses investigations de la culture et de l'identité juives, notamment dans leurs rapport à la société et à l'histoire tout en faisant appel aux moments et aux textes de théâtre présents dans ces franges historiques. Les concomitances historiques des interventions de Louis XIV, seront l'occasion de s'approcher du fonctionnement du pouvoir central et des pouvoirs locaux tout en abordant le thème du Pouvoir et de l'Artiste, de la résurgence antisémite tandis que des comédiens répètent des scènes de Tartuffe.

Une dialectique dramaturgique propre à Jacques Kraemer qui dans ses derniers spectacles - Phèdre/Jouvet/Delbo. 39/45 où Louis Jouvet fait répéter à ses jeunes élèves du Conservatoire des scènes de Phèdre ou encore Agnès 68 une compagnie théâtrale en tournée joue L'École des Femmes - emprunte les œuvres classiques et, telles des peintures, les projette dans leur contextualité temporelle.

MISE EN SCÈNE Jacques Kraemer
ASSISTANT À LA MISE EN SCÈNE Jean-Philippe Lucas Rubio

SCENOGRAPHE Jeanny Kratochwil
LUMIÈRES Nicolas Simonin
COSTUMES Anne Bothuon
MAQUILLAGES Suzanne Pisteur
DIRECTION TECHNIQUE Olivier Irthum

AVEC Caty Baccega, François Clavier, Joël Delsaut, Coco Felgeirolles, Thomas Gaubiac, Patrick Larzille, mathias Maréchal, Emmanuelle Meyssignac, Claudine Pelletier, Pauline Ribat, Jérôme Varanfrain

COPRODUCTION Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Compagnie Jacques Kraemer
AVEC LE SOUTIEN DE Ville de Metz, Centre Culturel et de Rencontre Abbaye de Neumünster

Mardi 5 AVRIL 2011 à 18h30 (tickets)
Mercredi 6 AVRIL 2011 à 20h00 (tickets)
Jeudi 7 AVRIL 2011 à 20h00 (tickets)
Vendredi 8 AVRIL 2011 à 20h00 (tickets)
Kulturpass, bienvenue!

Durée 2h00 (pas d'entracte)

Adultes 20 € / Jeunes 8 €




Avis spectateurs | Zuschauer-Meinungen
1 avis | 1 Meinung

Les opinions ci-dessous sont sous la responsabilité des auteurs et ne réflètent nullement l'avis de la Direction des Théâtres.
Die folgenden Kommentare sind unter der Verantwortung der Autoren und geben in keinem Fall die Auffassung der Theater-Direktion wieder.


Écrire un commentaire | Kommentar schreiben
Neu Home
durée
Quelle est la durée de la pièce?
Date | Datum: 30/03/2011 17:13
IP: 83.99.66.238
Signaler un message | Beitrag melden