#24 NASSER MARTIN-GOUSSET
GRAND THÉÂTRE | ARRIÈRE-SCÈNE

#24 NASSER MARTIN-GOUSSET

PACIFIQUE

[EN] An exploration of the different meanings ascribed to the vast ocean by the choreographer. Martin-Gousset once again uses the medium of film and his fascination with Hollywood, especially in the 60s and 70s, to create a unique and memorable work.

[FR] Dans la nouvelle création de Nasser Martin-Gousset, l'insouciance des années 60 fait place à l'inconscience des années 70. Loin des rêveries colorisées des sixties et de l'exubérance kitsch de Comedy, Pacifique ouvre la porte des extrêmes, au nouvel Hollywood, celui de la flamboyance, de la profusion et de la libération sexuelle. C'est le
temps des excès symboliques et picturaux à la Dali, du psychédélisme futuriste à la Vasarely, de l'explosion des formes et des couleurs et… de James Bond, «l'Espion», «le Séducteur» devant l'Éternel.

Danseur d'exception, chorégraphe singulier et collaborateur de longue date de Sasha Waltz & Guests, Nasser Martin-Gousset installe son intrigue dans un café - aux allures de vaisseau - planté devant la baie de Nice, aux abords d'une plage. Tandis que nous nous trouvons projetés dans l'ivresse baroque des seventies, les formes concrètes s'évanouissent peu à peu pour faire la part belle à un songe aquatique où les danseurs glissent progressivement derrière le voile du réel pour aller s'amarrer aux rives d'un rêve déjanté aux accents de roman policier.

Dans ce rêve éveillé, la vidéo se mêle à la fête et brouille les repères entre matérialité et fluidité, naturalisme et impressionnisme. Dans Pacifique, ce qui a pris son envol à la fin des années 60 explose désormais au visage du monde.

» Chorégraphier une fête et un polar, le tout noué dans un même swing de jazz, est le pari réussi du spectacle Comedy, chorégraphié par Nasser Martin-Gousset. Rien que la première scène vaut le détour, long ruban de couples serrés-collés qui serpente dans la pièce comme un chewing-gum qu'on étire à n'en plus finir. Pendant que les invités bambochent, des rats d'hôtel se profilent en ombres chinoises dans une course-poursuite délirante. Si le chorégraphe va chercher son inspiration du côté du cinéma, de Jean-Luc Godard à Blake Edwards, il ne doit qu' à lui seul ses chorégraphies de groupe sophistiquées - jouissives - et son sens troublant de l'ivresse de la vie, si bien transposée sur un plateau. Élan érotique et nostalgie acidulée donnent une saveur curieuse à cette Comedy qui pose les bases d'un nouveau genre de show musical et chorégraphique. Nasser Martin-Gousset possède un talent à part, porté par une culture populaire qu'il aime profondément et ne se contente pas de recycler.
Rosita Boisseau, Télérama

 

DIRECTION ARTISTIQUE ET CHORÉGRAPHIE Nasser Martin-Gousset

DANSE e.a. Filipe Lourenço, Smaïn Boucetta, Capucine Goust, Nasser Martin-Gousset, Giuseppe Molino, Sandra Savin, Gaëtan Jamard, Eun Young Lee, David Gernez, Sylvère Lamotte, Isabelle Catalan, Aina Alegre, Joachim Lorca, Kylie Walters

MUSICIENS LIVE Steve Arguelles, Disco CREATION LUMIERE Laurent Matignon RÉGIE LUMIERE Ludovic Bouaud SON Djengo Hartlap COSTUMES Dorothée Lissac PHOTO Audoin Desforges DÉCOR Philippe Meynard ACCESSOIRISTE Goury

COPRODUCTION «La Maison», Théâtre de la Ville (Paris), Grand Théâtre de Luxembourg, L'Apostrophe - Scène Nationale / Cergy-Pontoise et du Val d'Oise - Compagnie en Résidence à l'Apostrophe, Biennale de Lyon, Ménagerie de Verre (Paris), Arsenal de Metz, Théâtre de Macon

AVEC L'AIDE DE LA DRAC ILE DE FRANCE ET DE CHATEAUVALLON CENTRE NATIONAL DE CREATION ET DE DIFFUSION CULTURELLES DANS LE CADRE D'UNE RESIDENCE DE CREATION.

Vendredi 17 JUIN 2011 à 20h00 (tickets)
Samedi 18 JUIN 2011 à 20h00 (tickets)
Kulturpass, bienvenue!

DURÉE environ 1h20 (pas d'entracte)

Adultes 20 € / Jeunes 8 €





Avis spectateurs | Zuschauer-Meinungen
Pas encore de contributions | Noch keine Beiträge Écrire un commentaire | Kommentar schreiben