Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

#07 CIE FRÈRES THABET

Rayahzone

Pièce pour 3 danseurs & 5 chanteurs soufis

[FR] Aux origines du projet des frères Thabet, il y a le souffle de la musique soufie. De cette ivresse spirituelle et sonore qui traverse, qui transcende, le monde musulman, Ali et Hèdi Thabet, nés en Belgique d'un père tunisien et d'une mère belge, ont gardé au plus profond d'eux-mêmes des sons, des rythmes, des «senteurs musicales»…

Leur vie d'artiste, toutefois, s'est d'abord construite en dehors ou à côté de ce territoire de la mémoire. Formés tous deux à l'école du cirque, ils ont l'un et l'autre trouvé leur épanouissement artistique dans la mixité hybride de la scène contemporaine, entre danse, jeu et cirque.

En conviant à leurs côtés le danseur Lionel About et quatre musiciens placés sous la direction du musicologue Sofyann Ben Youssef, c'est à un voyage - Rayah - qu'Ali et Hèdi nous invitent: un voyage dans le vaste univers des désirs et du sacré, mais aussi dans la zone plus rugueuse et plus cloisonnée de nos luttes intérieures…

Mûri de longue date, et intensément enrichi par de nouvelles rencontres dans une nouvelle Tunisie, Rayahzone apparaît aussi comme un écho répété du souffle de cette liberté récemment éclose en Tunisie d'une révolution de la «dignité».

» On est plongé au cœur d'un quartier populaire avec des rideaux en fer qui s'ouvrent et se ferment pour rythmer le quotidien. […] Pièce d'équilibre dans tous les sens du terme, Rayahzone opère des trouées parfois violentes dans la banalité. Un masque fait d'un crâne de chameau donne du gigantisme au tableau, effraction ancestrale dans une modernité affirmée. C'est aussi bourré de tendresses, comme lorsque Ali se couche au côté de son frère, abandonné, qui ne répond plus. Ailleurs, un homme seul sourit avant que la communauté des chanteurs ne vienne régulièrement réinjecter du désir, du rythme, du plaisir d'être ensemble. Libération

» Une exploration en apnée qui sied à ces hommes hors pair, soutenus sur le plateau par quatre musiciens. Télérama

[EN] Brothers Ali and Hèdi Thabet, born in Belgium to a Tunisian father and Belgian mother, first underwent formal training at circus school before discovering their niche in the contemporary scene by mixing their love of circus and games with dance. Working with composer Sofyann Ben Youssef, and employing three dancers and five Sufism singers, the brothers' Rayahzone takes us on a journey into the vast universe of desire and the sacred, but also into the rougher and more compartmentalized area of our internal battles...

Création & conception Ali Thabet & Hèdi Thabet
Direction musicale & chant Sofyann Ben Youssef
Scénographie Julia Irribarria

Danseurs Lionel About, Ali Thabet, Hèdi Thabet
Chanteurs soufis Mehdi Ayechi, Mourad Brahim, Walid Soltan, Nidhal Yahyaoui

Production Théâtre de Suresnes Jean Vilar
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

Avec le soutien du Théâtre Phou/Mad'Art Carthage et de l'Institut Français
de Tunis
Avec la collaboration d'Hisashi Itoh

Mardi 2 OCTOBRE 2012 à 20h00 (tickets)
Mercredi 3 OCTOBRE 2012 à 20h00 (tickets)

DURÉE
environ 1h15 (pas d'entracte)
Adultes 20 € / Jeunes 8 €

Lieu: Grand Théâtre / Studio

Dans le cadre de

Luxembourg Festival

[TICKETS]2012-10-02 20:00:00 13260+2012-10-03 20:00:00 13261