#40 ARCTIQUE

Anne-Cécile Vandalem
Das Fräulein (Kompanie)

[FR] Nous sommes en l’an 2025, quelque part entre le Danemark et le Groenland. Six inconnus embarquent clandestinement à bord d’un ancien navire de croisière de luxe, sorte de bateau fantôme, attirés par une lettre anonyme. En chemin, le bateau qui les remorque les abandonne en haute mer. Ceux-ci vont alors errer dans les eaux internationales jusqu’à se retrouver prisonniers des glaces...

Arctique, un thriller d’anticipation et un manifeste théâtral contre le réchauffement climatique, est l’histoire d’une vengeance, dans laquelle six personnages vont être pris au piège d’une manœuvre destinée à les faire disparaître. La vengeance de la nature sur un monde dérivant et sur la corruption profonde des êtres humains qui, aveuglés par leurs passions, perdent la conscience de leur place dans l’univers. Anne-Cécile Vandalem choisit de situer son histoire dans un futur relativement proche: voilà un procédé narratif qui permet d’alerter le spectateur sur les problématiques qu’embrasse le spectacle tout en laissant ouvert un champ d’action, de possibles, dans le réel.

Dans Arctique, à la fois une comédie et un thriller, à la fois un film et une pièce de théâtre, Anne-Cécile Vandalem, ayant connu un succès retentissant avec sa précédente création Tristesses au festival d’Avignon en 2016, et marraine de l’édition 2018 du TalentLAB, use à nouveau du langage cinématographique pour le mettre au service d’une fable d’anticipation théâtrale et musicale.

» Arctique est une vraie réussite, qui convoque non seulement le thriller mais aussi le cinéma d’horreur, osant même quelques petites touches «gore», et le fantastique. Le Monde, Fabienne Darge

» Une prouesse technique inouïe, véritable moteur de l’intrigue, qui, en juxtaposant le dehors et le dedans, mêle aussi les temporalités. RTBF.be, Dominique Mussche

[DIS]

Interprétation Frédéric Dailly, Guy Dermul, Eric Drabs, Véronique Dumont, Philippe Grand’Henry, Epona Guillaume, Antoine Herniotte, Zoé Kovacs, Gianni Manente & Mélanie Zucconi

Écriture & mise en scène Anne-Cécile Vandalem
Scénographie Ruimtevaarders
Collaboration à la dramaturgie Nils Haarmann & Sarah Seignobosc
Composition musicale & design sonore Pierre Kissling
Création lumière Enrico Bagnoli
Ingénierie du son Antoine Bourgain
Création vidéo, direction de la photographie, cadre Federico D’Ambrosio
Montage vidéo Yannick Leroy
Cadre Léonor Malamatenios & Tom Gineyts
Création costumes Laurence Hermant
Création maquillage, coiffures & effets spéciaux Sophie Carlier
Accessoirisation, emsembliage Fabienne Müller
Construction du décor & confection des costumes Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Directeur technique & régie générale Damien Arrii & Marc Defrise
Régie vidéo Frédéric Nicaise
Régie lumière Léonard Clarys
Régie son Antoine Bourgain & Théo Jonval
Régie plateau Clara Pinguet & Baptiste Wattier
Production de tournée Marie Charrieau
Direction de production Audrey Brooking

Musiques additionelles Anyone who knows what love is (Judith Arbuckle / Pat Sheeran / Jeannie Seely / Randy Newman), interprété par l’Arctic Serenity Band ℗ Emi Music Publ. (Belgium) Sa; Sweet Dreams (Don Gibson), interprété par l’Arctic Serenity Band ℗ Sony-Atv Music Publ. (Belgium) Bv; Way down the hole (Tom Waits), interprété par l’Arctic Serenity Band ℗ Hans Kusters Music

Production Das Fräulein (Kompanie); Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles
Coproduction Théâtre National Wallonie-Bruxelles; Théâtre de Namur; Théâtre de Liège; MARS / Mons Arts de la scène; Volcan – Scène nationale du Havre; Odéon-Théâtre de l’Europe; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Comédie de Reims – Festival Reims Scènes d’Europe; Comédie de Caen – Festival les Boréales; Espace Jean Legendre, Scène nationale de l’Oise en préfiguration – Compiègne; Les Célestins – Lyon; Schaubühne am Lehniner Platz – Berlin; La Coop asbl & Shelter Prod (Belgique)

Avec le soutien ING, Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique, Fédération Wallonie-Bruxelles / Service théâtre

Première le 23 janvier 2018 au Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Jeudi 30 JANVIER 2020 à 20h00 (tickets)
Vendredi 31 JANVIER 2020 à 20h00 (tickets)

DURÉE 1h50 (pas d'entracte)

Introduction à la pièce par Monsieur Ian De Toffoli ½ heure avant chaque représentation (FR).

Rencontre avec l'équipe artistique après la première représentation

Adultes 25 €, 20 €, 15 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Grande Salle

[TICKETS]2020-01-30 20:00:00 27406+2020-01-31 20:00:00 27408