#38 OTHELLO

D’APRÈS WILLIAM SHAKESPEARE

[FR] Aurore Fattier est une jeune metteure en scène, diplômée de l’INSAS à Bruxelles, née en 1980 à Haïti et de nationalité française. S’intéressant de près à l’écriture contemporaine, elle s’est rapidement distinguée par des mises en scène originales et pertinentes dans leur approche dramaturgique et leur conception.

Pour Aurore Fattier, Othello de Shakespeare est une pièce érotique sur le destin, le désir et la beauté. Elle a voulu la faire sienne en l’envisageant dans une esthétique scénique de roman noir, loin des sempiternels clichés «rock gothique» selon lesquels on a tendance à la jouer aujourd’hui.

Othello sera free jazz. Les personnages, masqués de noir et de blanc, glisseront d’un rôle à l’autre, entraînant les spectateurs dans un vertige de théâtre dans le théâtre, à travers les époques, l’Europe, l’Afrique fantasmatique et l’Amérique. Son unité d’action sera le songe d’une nuit de noce à la temporalité labyrinthique. Ses espaces imaginaires scéniques seront le théâtre lui-même, un carnaval à Venise, un jardin d’éden exotique, et une chambre d’hôtel de luxe jouxtant une piscine au milieu d’un désert des confins de l’Europe, où une scène originelle, le meurtre d’une femme blanche par un homme noir pourrait se répéter à l’infini. 

Ambition sans limite, damnation, luxure, beauté fatale, violence et haine raciale, violence conjugale, telles seront ses lignes de fuite.

La mise en scène sera une expérience à la fois visuelle et textuelle, sorte de voyage dans le temps, articulant la préciosité du texte de Shakespeare, la rugosité de son contact avec d’autres textes plus contemporains (notamment une nouvelle de Mandiargues), la brutalité de l’action scénique, le réalisme onirique des décors, les jeux d’atmosphères et l’artifice des costumes. Un trio de free jazz et des chansons d’amour et d’histoires d’esclaves noirs américains auront leur part dans la représentation.

[DIS]

Avec Koen de Sutter, Pauline Discry, Fabien Magry, Vincent Minne, William Nadylam, Nancy Nkusi, Annah Schaeffer, Jérôme Varanfrain, Serge Wolf
Musiciens Jérémie Mosseray (batterie, programmation), Manu Roland (guitare, saxophone, clavier), Grégoire Tirtiaux (saxophone, contrebasse)

Mise en scène Aurore Fattier
Adaptation & dramaturgie Sébastien Monfè
(dramaturge associé au Théâtre de Liège)
Assistanat à la mise en scène Lara Ceulemans
Costumes Prunelle Rulens
Vidéo Vincent Pinckaers
Lumière Matthieu Ferry
Scénographie Sabine Theunissen
Assistant scénographe Simon Detienne
Direction technique Hugues Girard & Emilien Baudelot

Un spectacle de Solarium asbl
Production Théâtre de Liège & DC&J Création
avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter
Coproduction Théâtre de Namur; Mars – Mons arts de la scène; Les Célestins – Lyon; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; TNT – Théâtre national de Toulouse; Bonlieu – Scène Nationale d’Annecy, KVS

Première septembre 2018, Théâtre de Liège 

Mercredi 17 OCTOBRE 2018 à 20h00 (tickets)
Jeudi 18 OCTOBRE 2018 à 20h00 (tickets)
Samedi 20 OCTOBRE 2018 à 20h00 (tickets)
Dimanche 21 OCTOBRE 2018 à 17h00 (tickets)

DURÉE environ 3h30 (entracte inclus)

Introduction à la pièce une demi-heure avant chaque représentation (en français)

Adultes 20 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Studio

[TICKETS]2018-10-17 20:00:00 25384+2018-10-18 20:00:00 25385+2018-10-20 20:00:00 25386+2018-10-21 17:00:00 25387