#8 ERISMENA

FRANCESCO CAVALLI (1602-1676)
DRAMMA PER MUSICA EN UN PROLOGUE ET TROIS ACTES / LIVRET D’AURELIO AURELI
CRÉÉ LE 26 (OU LE 30) DÉCEMBRE 1655 AU THÉÂTRE SAN APOLLINAIRE, VENISE

En italien, avec surtitres en français & allemand

[FR] Erismena de Cavalli, créé à Venise en 1655, témoigne du goût spécifiquement vénitien pour le travestissement, pour le mélange des genres comiques, tendres et tragiques. À travers les jeux de la séduction et de l’amour, l’œuvre de Cavalli nous incite à voir dans la passion amoureuse un aveuglement fatal, l’aliénation même de la liberté.

Erismena est un véritable enchantement baroque. Pas pour son intrigue, typique du genre, qui abonde en identités déguisées, en coups de théâtre, en révélations. Mais pour sa partition si belle dans ses atmosphères et l’accumulation de ses airs. La mise en scène de Jean Bellorini (également au Grand Théâtre en décembre 2018 avec Un Instant d’après À la recherche du temps perdu de Proust) est à la mesure de l’œuvre, baroque elle aussi, délicieusement baroque: elle n’est absolument pas réaliste, elle n’est pas reconstitution historique, elle est inattendue, décalée, drôle, surlignée, mais en toute légèreté.

Sa scénographie est aussi surprenante que pertinente, baroque donc: le lieu de toutes les situations est un immense sommier métallique suspendu; des ampoules éclatent chaque fois qu’a lieu une révélation improbable.

Surtout, et c’est aussi son bonheur, elle se fonde sur de tout jeunes chanteurs remarquables de talent vocal et de présence scénique. Il est vrai qu’ils sont superbement accompagnés par la Cappella Mediterranea de Leonardo García Alarcón, des musiciens et un chef talentueux, qui sont chez eux dans ce répertoire-là.

» Sans machinerie ni chœur, le chassé-croisé amoureux s’opère par le biais d’une intrigue bien complexe que le metteur en scène sait naturellement clarifier malgré les fausses identités (connues ou non), le travestissement (élément typique du genre), la complexité des élans amoureux des uns et des autres ainsi que les trahisons et autres révélations. La soprano Francesca Aspromonte, Erismena très présente tout au long de l’action, est tout simplement une pépite par l’investissement vocal et scénique permanent qu’elle déploie. ResMusica, Charlotte Saulneron-Saadou

» À nos oreilles, Erismena sonne comme une vraie fête baroque, avec son petit orchestre (douze musiciens) aux grands effets, son continuo chatoyant et fourni, ses couleurs instrumentales vives et chaleureuses, sa rythmique irrésistible. Télérama, Sophie Bourdais

[DE] Ein medischer König, ein iberischer Fürst und ein armenischer Soldat – das sind nur drei von zehn Figuren in der Oper Erismena von Francesco Cavalli. Dass sich der Soldat schließlich als Königstochter entpuppt, der Fürst unter falschem Namen auftritt und eine Sklavin in Wirklichkeit eine Prinzessin ist, das wirkt für einen heutigen Opernbesucher reichlich unübersichtlich, aber genau solche Verwirrspiele liebte das Publikum im Italien des 17. Jahrhunderts. Und nicht nur dort: Vermutlich war Erismena – in englischer Übersetzung – die erste jemals in England aufgeführte Oper.

Regisseur Jean Bellorini, der das Stück für das Festival d’Aix-en-Provence inszeniert hat und in dieser Saison auch mit einer Theaterproduktion in Luxemburg zu Gast ist, sieht zwei mögliche Lesarten des Librettos: Wenn man sich von der verworrenen Handlung löse, dann stelle es sich als ein wunderbares Liebesgedicht dar, erklärte er in einem Interview für das Programmheft des Festivals. Und schließlich solle das Ganze vor allem unterhalten.

Der musikalische Leiter Leonardo García Alarcón orientiert sich zwar im Wesentlichen an der Urfassung von 1655, erlaubt sich jedoch eine Abweichung in der Besetzung: Streichern und Basso continuo fügt er zwei Flöten hinzu, die teilweise den Violinpart übernehmen. Insgesamt sind es dennoch nicht mehr als zwölf Musiker, die die Sänger begleiten – darunter in der Titelrolle die junge Sopranistin Francesca Aspromonte.

[EN] Following La Calisto in 2003, La Didone in 2011 and Egisto in 2013, this is the fourth time that the Grand Théâtre presents an opera by the prolific Italian composer Pier Francesco Cavalli. Jean Bellorini’s production of Erismena premiered at Festival d’Aix-en-Provence in July 2017. Leonardo García Alarcón conducts the Cappella Mediterranea, soprano Francesca Aspromonte performs the role of Erismena and countertenor Carlo Vistoli is Idraspe in this baroque enchantment. Jean Bellorini, whose theatre work can be seen in December with his take on Proust’s À la recherche du temps perdu, manages to capture the integrity of the work whilst at the same time adding a refreshing portion of light-hearted humour and delicious surprise.

[DIS]

Direction musicale Leonardo García Alarcón
Mise en scène & lumière Jean Bellorini
Décors Jean Bellorini & Véronique Chazal
Costumes Macha Makeïeff
Maquillage & coiffure Cécile Kretschmar
Collaborateur artistique à la mise en scène Mathieu Coblentz
Assistante à la direction musicale,
cheffe de chant
Monica Pustilnik
Chef de chant Ariel Rychter
Conseiller musical & linguistique Fabián Schofrin
Assistante aux costumes Claudine Crauland

Erismena Francesca Aspromonte
Idraspe Carlo Vistoli
Aldimira Susanna Hurrell
Orimeno Jakub Józef Orlinski
Erimante Alexander Miminoshvili
Argippo Andrea Bonsignore
Alcesta Patrick Kilbride
Clerio Moro N.N.
Flerida Benedetta Mazzucato

Orchestre Cappella Mediterranea
Réalisation de la partition par Leonardo García Alarcón & Ariel Rychter

Nouvelle production du Festival d’Aix-en-Provence & de son Académie
En coproduction avec Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Calouste Gulbenkian Foundation 

Première de cette production au Festival d’Aix-en-Provence le 7 juillet 2017 

logo enoa_light background_black+magenta

eu_flag_creative_europe_co_funded_pos_[rgb]_right

Jeudi 28 MARS 2019 à 20h00 (tickets) 
Samedi 30 MARS 2019 à 20h00 (tickets) 

DURÉE 2h45 & entracte

Introduction à l'opéra par les Amis de l'Opéra une demi-heure avant chaque représentation (en français)

Adultes 65 €, 40 €, 25 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Grande Salle

 

[TICKETS]2019-03-28 20:00:00 25486+2019-03-30 20:00:00 25487