Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

#7 MENUET

DAAN JANSSENS
En allemand, avec surtitres en français et allemand

CYCLE CONTEMPORAIN

[FR] Avec Ghost Road (2012) et Children of Nowhere (2015), Fabrice Murgia a déjà à deux reprises plongé le couteau dans notre tissu social. Après les routes désertes et les villes minières abandonnées, il travaille à présent davantage dans l’intimité pour Menuet, mais il s’agit toujours des grandes thématiques: la solitude, la honte, les pulsions sexuelles. Le compositeur Daan Janssens est parfaitement à l’aise dans l’univers littéraire. Il a déjà puisé plusieurs fois dans Le Livre de l’Intranquillité de Pessoa et, pendant l’Année Maeterlinck, il a composé l’opéra Les Aveugles (2011). Cette fois, il s’attaque à un autre grand classique, Menuet de Louis Paul Boon, publié en 1955. L’intrigue se résume en quelques lignes: un homme qui passe ses journées dans la cave frigorifique d’une entreprise, désire une jeune bonne, tandis que sa femme hyperactive met au monde un enfant illégitime. Pour lui, il s’agit d’«une tragédie grandiose, mais sous un format intimiste. C’est terriblement oppressant».

Ce qui a marqué Fabrice Murgia, c’est que les personnages sont des créatures sociales qui, en même temps, vivent dans l’isolement le plus total et qui, pour survivre, doivent enfermer de force leurs émotions et leurs pulsions dans un carcan imposé par la société.

[DE] Drei Teile, drei Personen, eine klassische Dreiecksbeziehung: Dem Dreiertakt des Tanzes verdankt der Roman Menuett (1955) des flämischen Autors Louis Paul Boon seinen Titel. Die Geschichte ist einfach: Ein Mann verliebt sich in sein Dienstmädchen, seine Frau geht fremd und bekommt ein Kind von ihrem Schwager. Das Spannende ist die Erzählweise: Jede der drei Personen erzählt die Handlung aus ihrer Sicht. Jeder der drei Teile trägt einen Titel, der auf die Isoliertheit der drei Personen hinweist: Der Eiskeller (in dem der Mann arbeitet), Mein Planet und Die Insel. Begleitet wird das Buch von authentischen Zeitungsausschnitten, in denen es um grausame Gewalttaten geht.

Für das Muziektheater LOD hat der Komponist Daan Janssens Menuett als Oper bearbeitet. Um die bedrückende Stimmung der literarischen Vorlage widerzuspiegeln, verwendet Janssens Instrumente der tiefen Lagen: Fagott, Posaune, Cello, Kontrabass. Das Publikum wird so eng wie möglich eingebunden, indem die Musik aus im Raum verteilten Lautsprechern erklingt. So wie der Komponist die Unterschiedlichkeit der drei Personen musikalisch zum Ausdruck bringen will, so begreift der junge Regisseur Fabrice Murgia seine Arbeit als dreifache „Schizophrenie“. Über sich selbst sagt er: „Ich teile mich auf in drei Regisseure.“ Und über das Stück: „Es wird nur dann ein Erfolg sein, wenn man am Ende die drei Geschichten in ihrer völligen Unterschiedlichkeit begriffen hat.“

[DIS]

Composition Daan Janssens
Mise en scène Fabrice Murgia
D’après Menuet de Louis Paul Boon
Dramaturgie Barbara Engelhardt
Sous la direction de Filip Rathé

Chanteurs Cécile Granger (soprano), Raimund Nolte (baritone), Ekaterina Levental (soprano)
Ensemble Spectra Jan Sciffer (violoncelle), Lisa De Boos (contrebasse), Gabi Sultana (piano), An Raskin (bayan), Frank Van Eycken (percussion), Charles Michiels (clarinette), Wim Van Volsem (basson), Jan Van Duffel (cor), Pieter Vandermeiren (trombone)

Assistant à la mise en scène Maxime Glaude
Styliste Emilie Jonet
Sculptures Anne Marcq, Anne Goldschmidt
Création vidéo Giacinto Caponio
Création lumière Enrico Bagnoli
Scénographe Vincent Lemaire
Copiste Frederik Neyrinck
Répétiteur Gabi Sultana
Développement Electronica Centre Henri Pousseur
Déléguées de production Isabel Vermeulen, Veerle Vervoort, Pauline Jacqué

Production LOD muziektheater
Coproduction Théâtre National Wallonie – Bruxelles, deSingel, SPECTRA Ensemble, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Le Maillon – Théâtre de Strasbourg Scène européenne, Artara, La Monnaie / De Munt, Centre Henri Pousseur
Avec le soutien de enoa et du Programme Europe Créative de l’Union européenne, Accord de Coopération Culturelle Communauté Française et Communauté Flamande

enoa – European network of opera academies
Le réseau enoa, dont Les Théâtres de la Ville de Luxembourg sont membres, est né de la volonté de plusieurs institutions du monde lyrique de collaborer étroitement pour soutenir les jeunes artistes dans leur insertion professionnelle et dans le développement de leurs ambitions artistiques. Avec le soutien du programme Europe Créative de l’Union européenne, enoa œuvre à la formation de ces artistes et accompagne le développement et la diffusion de nouveaux projets opératiques. Menuet de Daan Janssens, dont le parcours dans le réseau commence dès 2010, est un spectacle produit dans le cadre du programme Young Opera Makers d’enoa.

Mardi 20 MARS 2018 à 20h00 (tickets)
Mercredi 21 MARS 2018 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 1h25 (pas d'entracte)

Introduction à l'opéra par Monsieur Jean-Paul Bettendorff une demi-heure avant chaque représentation (en langue française)

Adultes 20€ / Jeunes 8€ / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Studio

 

[TICKETS]2018-03-20 20:00:00 23677+2018-03-21 20:00:00 23678