Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

#36 JOSÉ MONTALVO

CARMEN(S)

[FR] Carmen(s) est une nouvelle proposition de José Montalvo, significative de l’homme et du chorégraphe que nous affectionnons. Il aime le personnage de Carmen parce que, bouillonnante de vitalité, farouche dynamiteuse de l’ordre social et moral de la fin du XIXe siècle, elle incarne la révolte en chantant et en dansant.

Pourquoi Carmen(s)? Le pluriel suggèré signifie que dans chacune des interprètes, et même dans chaque femme, sommeille ou s’exprime une Carmen. Celle-ci sera interprétée à tour de rôle par des danseuses différentes, comme si elles se passaient le relais pour dérouler le récit de l’opéra de Bizet. Carmen aura plusieurs corps. De plus, cette femme célébrée dans le monde entier est un être sans patrie et sans racine, un être qui traverse les frontières, culturelles aussi bien que géographiques. La patrie de Carmen est un monde sans frontière, un monde libre.

Carmen, c’est aussi l’occasion pour José Montalvo d’approfondir sa réflexion sur les métissages esthétiques, ce processus par lequel des pratiques corporelles ou des éléments artistiques ou culturels disparates s’assemblent pour donner naissance à une réalité nouvelle, que l’on ne juge plus uniquement en fonction de ses composants, mais comme un tout.

Quant à la partition multicolore et bondissante de Bizet, elle est une explosion jubilatoire de vie et de rythmes. Une musique qui est un splendide défi chorégraphique.

[EN] No stranger to the Grand Théâtre, French dancer and choreographer José Montalvo often delves deep into his past and revisits his Spanish childhood, and the political exile of his family to France. He reconciles many dance styles, video images and a taste for musical installations and all of which are the ingredients that have made his reputation. The result is a spectacle as fanciful and generous as its author.

This time, the award-winning choreographer brings his new production Carmen(s) to the Grand Théâtre. Montalvo firmly believes that a Carmencita slumbers in every woman and thus explains the use of plural in the title.

[DE] „Ich glaube, dass in jeder Frau eine Carmencita schlummert oder zum Ausdruck kommt“, sagt José Montalvo. Daher tragt sein Stück Carmen(s) auch das Plural-s: Mehrere Tänzerinnen teilen sich die Rolle der Titelheldin aus der Novelle von Prosper Merimee und der darauf basierenden Oper von Georges Bizet. Was ihn an Carmen fasziniert, erklärt der Choreograph so: „Ich liebe diese mythische Figur, weil sie singend und tanzend die Revolte verkörpert.“ Carmen, das war zudem der Vorname seiner katalanischen Großmutter und die Lieblingsrolle seiner Mutter als Tänzerin. Bizets Musik mit ihrer „tragischen Leichtigkeit“ ist für Montalvo, der bereits mehrfach in Luxemburg zu Gast war, „eine echte Herausforderung“ für eine choreographische Version.

[DIS]

Chorégraphie José Montalvo
Musique Georges Bizet, Saied Shanbehzadeh

Avec Karim Ahansal dit Pépito, Serge Dupont Tsakap, Samuel Florimond dit Magnum, Elisabeth Gahl, Rocío Garcia, Florent Gosserez dit Acrow, Rosa Herrador, Chika Nakayama, Beatriz Santiago, Lidia Reyes, Denis Sithadé Ros dit Sitha (distribution en cours)

Production Maison des Arts de Créteil
Coproduction Chaillot – Théâtre National de la Danse, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Festspielhaus St Pölten, Théâtre de Caen

Vendredi 29 JUIN 2018 à 20h00 (tickets)
Samedi 30 JUIN 2018 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 1h20 (pas d'entracte)

Adultes 25 €, 20 €, 15 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Grande Salle

[TICKETS]2018-06-29 20:00:00 23720+2018-06-30 20:00:00 23721