Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

#49 LES AUTRES

COMPOSÉ DES 4 PIÈCES COURTES DE JEAN-CLAUDE GRUMBERG:
«MICHU», «LES VACANCES», «RIXE», «LA VOCATION»
En français

L'équipe artistique vous invite à les rencontrer après la représentation du 27 janvier 2017.

[FR] Après Lucrèce Borgia, Jean-Louis Benoit est de retour aux Théâtres de la Ville de Luxembourg avec Les Autres, un spectacle réunissant quatre courtes pièces de Jean-Claude Grumberg.

«Ces pièces invitent à rencontrer une famille: un père, une mère et deux fils. C’est le père qui mène la barque. Il déteste tous «les autres», absolument tous. Ces autres-là venus d’ailleurs qui lui volent son travail et son pain! Il est terrorisé: l’«autre» est un inconnu, et l’inconnu fait peur.» Jean-Louis Benoit

Ces pièces courtes, qui donnent à voir ce qu’il y a de plus hideux et puant en l’homme, sont d’un comique irrésistible. Les dialogues, acérés, toujours cocasses et vrais, sont le fait d’un auteur dramatique en colère, qui parle sans détours, dédaignant les bienséances pour nous confronter à nos tares et à nos répugnances.

«Lorsque dans les années 60 du siècle précédent le jeune homme que j’étais griffonnait des pièces courtes, il ne s’attendait pas à ce que, cinquante ans après, un metteur en scène dit «sérieux», friand de classiques, éprouve le désir de les remonter en 2016. C’est donc avec joie et surprise que j’ai accueilli l’amicale proposition de Jean-Louis Benoit et c’est avec joie que je m’apprête à voir, revoir disons, Michu, Rixe, et Les vacances. C’est avec une joie différente que je vais découvrir La vocation qui n’a été représentée en tout et pour tout que six fois, et ce en 1967.

Ma joie cependant est tempérée par une tristesse qui n’est pas celle de l’auteur mais la tristesse d’un homme, d’un citoyen, qui a cru écrire pour guérir par le rire, la caricature et l’excès, la folie raciste de ses contemporains, les libérant ainsi de leurs préjugés stupides, de leur bêtise en somme, et qui s’aperçoit que cinquante ans après – un demi-siècle – ces courtes satires sont encore, hélas, d’une actualité accablante. Le théâtre, je le sais aujourd’hui, je le pressentais déjà il y a cinquante ans, ne guérit ni les spectateurs, ni les acteurs, ni les auteurs des maladies passées ou présentes. Qu’il fasse rire encore, qu’il offre du plaisir à ceux qui le pratiquent, reste pour le vieil auteur que je suis devenu une consolation et un plaisir.

Rire, consolation et plaisir que je suis aujourd’hui impatient de partager avec les acteurs et le public du Grand-Duché de Luxembourg.» Jean-Claude Grumberg Paris, le 19 mars 2016

» Jean-Louis Benoit retient l’essentiel de la trame, tout en mettant en lumière l’approche du jeune aventurier Gennaro et de Lucrèce, leur drame passionnel et le dénouement tragique. Tageblatt à propos de Lucrèce Borgia, Marc Weinachter

[DIS]

Avec
Philippe Duquesne, Nicole Max, Pierre Cuq, Stéphane Robles, Antony Cochin

Mise en scène Jean-Louis Benoit
Scénographie Jean Haas
Costumes Marie Sartoux
Lumières Jean-Pascal Pracht
Régie générale Charly Thicot
Collaborateur artistique Laurent Delvert

Construction des décors Ateliers des Théâtres de la Ville de Luxembourg

Administration/diffusion Les 2 Bureaux/La Gestion des Spectacles

Production Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, La compagnie de Jean-Louis Benoit

Mardi 24 JANVIER 2017 à 20h00 (tickets)
 Vendredi 27 JANVIER 2017 à 20h00 (tickets)
Samedi 28 JANVIER 2017 à 20h00 (tickets)
Mardi 31 JANVIER 2017 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 1h30 (pas d'entracte)

Introduction à la pièce par Monsieur Jean-Louis Benoit une demi-heure avant chaque représentation (en français)

Adultes 20 €, 15 €, 8 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Théâtre des Capucins

Spectacle en tournée Théâtre de l'Epée de Bois, Paris - 23/11-24/12/2017

[TICKETS]2017-01-24 20:00:00 21684+2017-01-27 20:00:00 21685+2017-01-28 20:00:00 21686+2017-01-31 20:00:00 21687