Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

#21 NASSER MARTIN-GOUSSET

ROMAN (TOME 1)
AVEC 4 DANSEURS & 1 MUSICIEN

[FR] Après Comedy en 2010 et Pacifique en 2011, revoici Nasser Martin-Gousset avec Roman (tome 1), la première partie d’un diptyque.

Librement inspiré de Women in love, un roman de D.H. Lawrence, Roman (tome 1) est une rencontre avec deux couples dont les chemins se croisent lors d’un bal...

Tout part d’un quadrille, une danse appropriée pour raconter le carré amoureux. Il se danse en effet à quatre avec une multitude de déplacements et de combinaisons propices à un développement chorégraphique plus complexe. Si le quadrille est une source évidente pour parler d’une certaine implication du corps dans la recherche du sentiment, la valse également s’impose, qui est vitesse, ivresse.

Ce qui est en jeu, c’est, dans notre univers de plus en plus dématérialisé, où le moi semble se dissoudre dans d’infinis réseaux, une possible «fin des émotions».

Et pourtant: un bal, une dernière valse, soi avec l’autre, ensemble à plusieurs, des corps qui perdent le contrôle, mais qui restent unis par une part d’eux-mêmes, animale et sensuelle... et la danse alors est sentiment joyeux.

» [Nasser Martin-Gousset] ne doit qu’à lui seul ses chorégraphies de groupe sophistiquées – jouissives – et son sens troublant de l’ivresse de la vie, si bien transposée sur un plateau. Élan érotique et nostalgie acidulée donnent une saveur curieuse à cette Comedy qui pose les bases d’un nouveau genre de show musical et chorégraphique. Nasser Martin-Gousset possède un talent à part, porté par une culture populaire qu’il aime profondément et ne se contente pas de recycler. Télérama, Rosita Boisseau

[DE] Nasser Martin-Gousset, der bereits vor einigen Jahren mit Comedy (2010) und Pacifique (2011) in Luxemburg zu Gast war, bringt diesmal einen Roman mit – so jedenfalls lautet der Titel seines neuen Stücks. Genauer gesagt: einen halben Roman, denn das Werk ist als erster von zwei „Bänden“ gekennzeichnet.

In seinen Stücken bediente sich Martin-Gousset, der vor 20 Jahren sein eigenes Ensemble La Maison gründete, immer wieder literarischer Vorlagen. Ließ sich der in Lyon geborene Choreograph bei Comedy noch von Filmen wie Frühstück bei Tiffany inspirieren, so greift er nun – und das erklärt dann auch den Titel – auf Women in Love des englischen Romanciers D. H. Lawrence zurück. Darin geht es um die Beziehung zwischen den Schwestern Gudrun und Ursula sowie deren Partnern Birkin und Gerald. Martin-Gousset setzt dies tänzerisch in Form einer Quadrille um und entwickelt so Schritt für Schritt die Komplexität der Beziehungen zwischen den vier Protagonisten. 

[DIS]

Direction Nasser Martin-Gousset

Présentation des personnages :
Gérald (héritier)
Johan Bichot
Gudrun (sculpteur) Axelle Lagier
Ursula (institutrice) Coline Siberchicot
Rupert (professeur) Ahmed Slimani

Danse Axelle Lagier, Johan Bichot, Coline Siberchicot, Ahmed Slimani
Musicien guitariste Samuel Archambault
Transmission danses anciennes Pierre François Dolet & Irène Feste
Animation & typographie Christian Archambeau
Lumières Rémi Nicolas
Recherche sonore, découpage textes et vidéo Nasser Martin-Gousset 
Régie générale et lumières Alice Huc
Régie son et vidéo Quentin Lamouroux

Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Animal Magic Production, Scène Nationale de Mâcon Val de Sâone, Centre des Arts/Enghien les Bains, Scène conventionnée pour les écritures numériques

Soutiens DRAC Centre Val de Loire au titre de l’aide à la structuration, Ville d’Orléans, Adami, Région Centre Val de Loire au titre de l'Incubateur

Remerciements Ménagierie de Verre/Paris

Mardi 7 FÉVRIER 2017 à 20h00 (tickets)
Mercredi 8 FÉVRIER 2017 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 1h10

Adultes 20 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Studio

[TICKETS]2017-02-07 20:00:00 21694+2017-02-08 20:00:00 21695