Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

#32 DOM JUAN

MOLIÈRE
En français

[FR] Après des textes d’aujourd’hui, Myriam Muller met cette fois en scène une œuvre du XVIIe siècle, mais dont l’interpellation est toujours contemporaine: Dom Juan de Molière.

Dom Juan ou le festin de Pierre est une œuvre d’une intensité exceptionnelle, énigmatique et difficile à catégoriser: comédie, tragédie, conte moraliste?

La pièce raconte les deux derniers jours de Dom Juan, les étapes d’un effondrement, d’une descente aux enfers. L’histoire d’un suicide.

Dom Juan transgresse tous les codes moraux, sociaux et religieux de son temps. Il est oisif, vit au crochet de tous, créanciers et famille. C’est un homme à qui l’on a donné la permission de tout faire, et notamment de tuer. Sa caste lui assure l’impunité. Il est le reflet d’une société en crise qui place ses envies et ses désirs personnels avant tout.

Mais Dom Juan n’est pas uniquement cela. C’est aussi un homme qui bat en brèche toute morale établie, remet en cause l’ordre bourgeois et les idées reçues. Il défie Dieu et devient ainsi une sorte de pionnier, pour ainsi dire le premier martyr de la laïcité!

Pourtant chez Molière, ni thèse ni démonstration. Il ne se fait ni prédicateur ni philosophe. Et c’est précisément ce qui rend Dom Juan fascinant, car devant nous vit et meurt un homme qui a parié contre Dieu, le seul rival à sa (dé)mesure.

Dom Juan nous force à nous questionner sur la destinée humaine, sur le sens de la vie.

» Une brillante équipe de douze comédiens, (…), une mise en scène expressive et subtile, alternant les déchaînements explosifs et de beaux silences, les séquences extravagantes et les moments de vérité, font du Dom Juan version Myriam Muller un vrai moment de plaisir théâtral. Le Jeudi

» Jules Werner excelle dans ce registre, (…). On reste également émerveillé par cette belle distribution (douze comédiens en tout) et par ce binôme magnifique Jules Werner-Valéry Plancke en Dom Juan-Sganarelle. Le Quotidien

» (...): cette vision scénique d’aujourd’hui d’un chef-d’œuvre d’hier à propos d’un personnage de toujours est une réussite. (...) (Myriam Muller) a su inspirer, écouter, motiver, stimuler une magnifique bande de comédiens. (...) Quel superbe couple que celui de Jules Werner – Dom Juan et Valéry Plancke – Sganarelle. Luxemburger Wort

» La mise en scène de Myriam Muller regorge d’idées originales. Dès la première scène, (...) le ton est donné... D’Lëtzebuerger Land à propos de Blind Date

» Dans ce marasme, Myriam Muller parvient malgré tout à faire ressortir des pointes d’humour salvatrices pour le public. Entre deux claques – physiques et morales – cela fait du bien de rire un peu. Le Quotidien à propos de Blind Date

» ... tout cela ne touche et n’émeut le spectateur que parce qu’il est le résultat d’une magnifique adaptation scénique due à Myriam Muller, ses interprètes et ses collaborateurs. Et pour pareille proposition pourtant, le théâtre est moyen périlleux, équilibre difficile à trouver (...). Mais si l’équilibre est atteint, s’établit alors une merveilleuse proximité entre la scène et la salle, et l’empathie est à son comble. Luxemburger Wort à propos de Blind Date

[DE] » (...) Myriam Muller hat nicht nur mit ihrem Casting genau ins Schwarze getroffen, sondern über die zwei Stunden hinweg auch ein harmonisches Gleichgewicht zwischen den Gegensätzen geschaffen: Technobeats im Dialog mit Molières Französisch aus dem 17. Jahrhundert, Partystimmung gegen einsames Aufwachen am nächsten Morgen und natürlich der Schein im Gegensatz zum Sein. Tageblatt

[DIS]

Mise en scène Myriam Muller
Assistant à la mise en scène Antoine Colla
Scénographie Jeanny Kratochwil
Lumières Philippe Lacombe
Musique Bernard Valléry
Costumes Caroline Koener

Avec Dom Juan Jules Werner
Sganarelle Valéry Plancke
Elvire Garance Clavel
Gusman Renelde Pierlot
Charlotte Caty Baccega
Mathurine Delphine Sabat
Pierrot Brice Montagne
Dom Louis Marja-Leena Junker
Dom Carlos Mathieu Moro
Dom Alonse Fabio Godinho
Le Pauvre Franck Sasonoff
M. Dimanche Alain Holtgen

Production Les Théâtres de la Ville de Luxembourg
Coproduction Théâtre d’Esch
Avec le soutien de Mierscher Kulturhaus

Création au Grand Théâtre le 29 septembre 2015

Mardi 29 SEPTEMBRE 2015 à 20h00 (tickets)
Jeudi 1 OCTOBRE 2015 à 20h00 (tickets)
Vendredi 2 OCTOBRE 2015 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 2h00 (pas d'entracte)

Adultes 20 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Studio

Introduction à la pièce par Madame Betty Belais, une demi-heure avant chaque représentation (en français)

En tournée
Théâtre d’Esch 7 & 8 octobre 2015
Mierscher Kulturhaus 18 octobre 2015

[TICKETS]2015-09-29 20:00:00 19705+2015-10-01 20:00:00 19706+2015-10-02 20:00:00 19707

DOM JUAN from Bohumil KOSTOHRYZ | boshua on Vimeo.