Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

#49 LE PRINCE

D'APRÈS  NICOLAS MACHIAVEL
En français

[FR] Peu de textes dans l'histoire de la philosophie politique sont aussi célèbres que Le Prince de Machiavel. Écrit en 1513, ce texte relativement bref adressé à Laurent de Médicis a pour objet la conquête du pouvoir par un monarque et les moyens à sa disposition pour le conserver.

Le Prince est un texte célèbre, mais pourtant méconnu: l'adjectif machiavélique, si galvaudé aujourd'hui, ne rend que très imparfaitement compte de la pensée de Machiavel. Ce texte n'est pas qu'un traité du cynisme ou de la brutalité en politique, il est une exhortation à agir, à ne pas succomber aux sirènes de l'idéalisme.

Le spectacle mettra en jeu cinq individus, hommes et femmes de tous âges: une société minuscule, mais bien assez grande pour que se pose avec acuité la question de l'organisation du pouvoir en son sein. Qui doit gouverner et comment? Le spectacle sera donc la représentation d'une lutte pour le pouvoir entre ces cinq-là, parfois tranquille, parfois violente, avec comme fil conducteur le texte de Machiavel.

Chacun à son tour rêvera de devenir prince et, une fois parvenu à ses fins, vivra dans l'angoisse de déchoir...

» Laurent Gutmann a adapté lui-même le texte de Machiavel au temps présent. Et sa version est intelligente et perspicace, contemporaine et politique à la fois. Lëtzebuerger Land

» Laurent Gutmann atteint un bel objectif : grâce au théâtre, grâce à son théâtre, il instruit en divertissant, il divertit en instruisant ! Ses comédiens – Thomas Blanchard, Luc-Antoine Diquero, Maud Le Grévellec, Shady Mafar et Pitt Simon – composent un remarquable panel de formateurs-stagiaires, plus vrais que vrais. Luxemburger Wort

» Un dialogue très vert, combiné à une scénographie très dépouillée et une interprétation souvent audacieuse donnent lieu à un spectacle d’un élégance exemplaire, soutenu par un jeu d’acteurs dynamiques, parfaitement bien dans la peau de leurs personnages. Tageblatt

» C'est le fruit d'une folle pensée dialectique, au fil d'un dialogue à la verdeur, pour le coup, littéralement jouissif. Gutmann joue le jeu franchement, à fond la caisse dans l'économie d'une scénographie drastique... Le luxe réside dans l'interprétation, d'une audace constamment maîtrisée, d'une élégance exemplaire dans les postures les plus osées. [...] C'est sacrément gonflé sans un poil de vulgarité. Simplement de l'Humanité palpitante, du bel et bon excès de la chute des corps et l'envol des rêves, au sein d'une histoire à coucher dehors, dans laquelle l'argent tient le haut du pavé et assure hardiment son rôle d'équivalent général du sexe et de la mort. L'Humanité à propos de La Putain de l'Ohio

» La mise en scène de Laurent Gutmann, éloquente et dépouillée à la fois, est effrayante de réalisme. Le Monde à propos de La Putain de l'Ohio

» Une mise en scène de Laurent Gutmann, du (très) grand théâtre. Marianne à propos de La Putain de l'Ohio

[DIS]

Avec Thomas Blanchard, Luc-Antoine Diquero, Maud Le Guevellec, Shady Nafar, Pitt Simon 

Adaptation, mise en scène & scénographie Laurent Gutmann
Lumières Gilles Gentner
Costumes Axel Aust
Maquillages & perruques Catherine Saint-Sever
Répétiteur chants Vanasay Khamphommala

Production La Dissipation des brumes matinales - Direction de production, administration, diffusion Emmanuel Magis/ANAHI
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg
Avec le soutien de la DGCA — ministère de la Culture et de la Communication
et la participation artistique du Jeune Théâtre National
Remerciements au Théâtre des 5 Diamants

Création le mardi 7 janvier 2014 à Luxembourg, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

Mardi 7 JANVIER 2014 à 20h00 (tickets)
Samedi 11 JANVIER 2014 à 20h00 (tickets)
Mardi 14 JANVIER 2014 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 1h30 (pas d'entracte)

Adultes 20€, 15€, 8€ / Jeunes 8€

Lieu: Théâtre des Capucins

[TICKETS]2014-01-07 20:00:00 15651+2014-01-11 20:00:00 15652+2014-01-14 20:00:00 15653