#19 Blanca Li

ELEKTRO KIF

PIÈCE CHORÉGRAPHIQUE POUR 8 DANSEURS "ELECTRO"

[FR] Il y a des rencontres qui sonnent comme d'excitants défis, et donnent un coup d'accélérateur à l'imagination: «Ce spectacle a surgi de mon envie de travailler avec cette nouvelle danse. La première fois que je l'ai vue, il y a quelques années, j'étais assise dans un jardin public lorsqu'un groupe de lycéens est arrivé et s'est mis à répéter cette danse que je ne connaissais pas. Il y avait quelque chose de très frais, qui ne se rencontre que dans les premiers moments d'une danse qui n'est pas encore arrivée à maturité, dans la passion créatrice des interprètes qui inventent de nouveaux mouvements avec l'excitation de la liberté. Je savais à ce moment-là que j'étais témoin des premiers balbutiements pleins de promesses d'un nouveau style de danse qui pourrait réunir des danseurs à travers le monde. J'ai su immédiatement qu'un jour, j'aurais envie de créer une chorégraphie à partir de ce moment unique que j'avais vécu. J'adore être témoin de la naissance d'un nouveau style…» (Blanca Li)

Après Macadam Macadam et plus récemment Quel Cirque! pour le Collectif Jeu de Jambes, pionnier du jazz-rock en France, Blanca Li poursuit donc sa mise en scène des formes de la street culture en investissant l'Electro Dance et en réunissant autour d'elle un groupe de huit danseurs électro, la plupart originaires du Val-de-Marne, où ce «style» a connu ses premières manifestations. Adaptée aux rythmes de la musique electro-house, l'Electro Dance est une danse urbaine, enrichie d'apports nouveaux au travers des battles («face à face») inspirées du hip-hop. Elle conjugue jeu de jambes et jeu de bras (Jumpstyle, «moulin») avec des mouvements issus de la techno. Une danse rapidement popularisée au point qu'un premier Championnat du Monde d'Electro Dance a été organisé en janvier 2010!

» La force de Li, c'est de savoir humer l'air du temps... et de la rue… Bien vite, les huit garçons au look parfait et coloré prennent possession de l'espace: ici, pas d'acrobaties ou de travail au sol, l'important réside dans la gestuelle des bras qui ne s'arrêtent jamais. En une série de séquences vives, Blanca Li raconte une journée particulière, du cours de mathématiques au match de basket. En passant par un déjeuner drôlissime à la cantine… Un instantané de vitalité. Les Échos



MISE EN SCÈNE ET CHORÉGRAPHIE Blanca Li

DANSEURS Khaled Abdulahi, Jeremy Alberge, Arnaud Bacharach, Roger Bepet, William Falla, Slate Hemedi, Alou Sidibe, Adrien Sissoko

MUSIQUE ORIGINALE Tao Gutiérrez
CRÉATION LUMIÈRES Jacques Châtelet
ASSISTANTE CHORÉGRAPHIQUE Glyslein Lefever 
COSTUMES Françoise Yapo
RÉGIE GÉNÉRALE ET LUMIÈRES Sylvie Debare
RÉGIE PLATEAU Luigi Totaro

COPRODUCTION Compagnie Blanca Li, Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne/Cie Käfig, Ville de Créteil, l'Avant-Seine/Théâtre de Colombes, avec le soutien de la DRAC Île-de-France (Ministère de la Culture et de la Communication)

Jeudi 13 OCTOBRE 2011 à 20h00 (tickets)
Vendredi 14 OCTOBRE 2011 à 20h00 (tickets)

DURÉE 1h10 (pas d'entracte)
Adultes 20 € / Jeunes 8 €

Dans le cadre du
Luxembourg Festival

Lieu: Grand Théâtre / Arrière-scène


[DE] Blanca Li taucht erneut ins Universum urbanen Lebens und seiner sich ständig erneuernden Kreativität ein. Nach der Erfolgsproduktion Macadam Macadam öffnet sie erstmals den inszenierten Bühnenraum für die junge Tanzform Elektro-Dance.

» Die Welt von Blanca Li ist ein kreativer Schmelztiegel, gefüllt mit den subtilsten Bildern. arte kultur

 »In Blanca Li's Choreographien siegt die Lust über die Strenge, und doch zwingt sie den Tanz immer wieder in eine kontrollierte Form:am Ende siegt die Kunstfertigkeit über das ausgelassene Spiel. 3sat online

[EN] Blanca Li takes on the world of electro dance. She has selected eight dancers to deliver a show that incorporates several elements of the street genre - from hip-hop battles to jumpstyle and electro house. Li says she was inspired by a chance encounter with a group of high school kids whom she saw performing this new, fresh dance style. She thought it could unite dance styles across the globe, and felt inspired to create a choreography that would incorporate elements of electro dance.